Site Overlay

Un vélo électrique peut-il changer la vie ?

La pratique du cyclisme m’a toujours permis de conserver une bonne forme physique.

Depuis que je suis à la retraite, j’utilise régulièrement mon vélo, essentiellement lors de sorties d’une durée minimum d’une heure sur une distance d’au moins 20 km. Accessoirement, il me sert pour mes déplacements domestiques dans le périmètre de mon agglomération.

Depuis quelques temps, l’âge se faisant sentir, je peine plus dans les « bosses » pour monter ma carcasse – 100 kg – qui, bien entendu, ne m’a jamais favorisé sur les parcours accidentés et m’a toujours fait considérer les « grimpeurs » avec admiration et envie. Je n’ai jamais aimé les côtes, mais grâce à la technologie et avec le concours de Power-e-bike, la situation vient de tourner à mon avantage et de réparer des décades de souffrance et d’injustice !

Une nouvelle perspective

Dernièrement, dans mon entourage amical, certains ont fait l’acquisition de vélos électriques ce qui m’a permis de satisfaire ma curiosité pour ce matériel prometteur et m’a conduit à l’étudier à loisir.

Après essais et observations, j’ai dû rapidement constater et regretter le manque de puissance de ces engins. En général, ils développent 250 w nettement insuffisants en déclivité importante.

La plupart sont équipés de moteurs pour vélo électrique réductés bruyants à cause de leurs nombreuses pièces en mouvement qui, par ailleurs, peuvent devenir sources de pannes. On peut également déplorer le design souvent discutable et plutôt «pépère »de ces vélos .

Fort de ces conclusions, j’ai pensé plus intéressant en termes à la fois d’efficacité et d’économie, d’avoir plutôt recours à la solution du kit électrique pour la transformation de mon vélo.

A la base, il s’agit d’un VTC de type Riverside 3

acquis chez Décathlon trois ans auparavant et qui présente l’avantage certain et éprouvé d’être parfaitement adapté à mon programme et à ma morphologie.

En le modifiant par adjonction d’une motorisation électrique bien choisie, il me permettrait assurément de gommer cette difficulté à gravir les côtes tout en augmentant mon potentiel vitesse si nécessaire.

Mes besoins étaient alors précisément définis : un moteur vélo électrique à entraînement direct puissant, silencieux, monté sur jante robuste, piloté par un contrôleur adéquat et des accessoires fonctionnels, au meilleur prix bien entendu. Il ne me restait plus qu’à partir à la recherche de ce mouton à cinq pattes !

Un investissement prometteur

J’ai consulté le marché du kit d’électrification des vélos électriques et rapidement mon choix s’est porté sur Power-e-bike pour la simplicité et la robustesse de ses moteurs, les différentes combinaisons possibles couple/vitesse offertes et l’excellent rapport qualité/prix de ses kits.

J’ai donc jeté mon dévolu sur un Kit moteur arrière nine continent RH205c S en version bobinage 8X8 et 280/380 rpm, bon compromis me permettant de conserver un couple relativement important sans pénaliser la vitesse. La gestion de ce moteur sera assurée par un contrôleur Brushless HQ 28 Ampères en multi voltage.

J’y adjoins un accélérateur demi-poignée

accélérateur vélo électrique

ainsi qu’un bouton poussoir pour activer la régénération de la batterie Lithium-Ion 48 V

batterie 48 voltes 10ah vélo électrique

acquise près d’une enseigne concurrente ; sa capacité de 10 Ah suffit amplement à mes besoins.

La jante de 28 pouces rayonnée en gros calibre est équipée d’une roue libre de 11/32 dents.

 

Le pignon de 11 dents

sera très utile pour ne pas avoir à « mouliner » inconsidérément dans les descentes.

Enfin, j’opte pour une paire de torque arm spéciale vélo électrique qui évitera tout risque de rotation de l’axe de roue dans les becs de fourche.

Un montage aisé

Commande passée avec paiement facilité, livraison dans les délais promis, je réceptionne le matériel bien emballé et protégé.

Le montage des différents éléments mécaniques s’effectue sans difficulté. La nouvelle roue équipée de son moteur axial est d’abord habillée d’un pneu avec chambre à air puis vient remplacer sans difficulté l’ancienne roue arrière déposée.

roue moteur vélo électrique nine continent Je dois juste régler le dérailleur pour l’adapter parfaitement à la nouvelle roue libre qui comporte un pignon de moins que la précédente.

Au guidon, la poignée accélérateur, le bouton poussoir et l’écran LCDecran lcd vélo électrique fourni gracieusement avec le kit viennent prendre leur place respective aux côtés des commandes de changement de vitesses et des poignées de frein.

Pour terminer, reste le raccordement de quelques éléments du faisceau électrique. Le contrôleur, pièce centrale du réseau est logé dans une petite sacoche triangulaire fixée sous la barre supérieure du cadre. La plupart des éléments sont pré-connectés à la livraison et le branchement des commandes venant du guidon ne présente pas de difficulté grâce aux couleurs distinctes des câbles et aux fiches de connexion bien différenciées.

Afin de lever tout doute éventuel, j’ai pris soin au préalable de me procurer sur le site de Power-e-bike le tableau de la connectique du contrôleur. En cas de souci, je sais que je peux compter sur le secours de Sam qui veille chez Power-e-bike et qui, je l’ai constaté, est un professionnel très réactif et efficace.

Les finitions consistent à bien ordonner les câbles qui courent le long du cadre et les fixer à l’aide de petits colliers en plastique.
Une assistance à la carte

Les essais sont concluants : en statique, roue arrière levée, toutes les commandes fonctionnent parfaitement; le moteur répond au doigt et à l’œil ! C’est de bon augure !

 

Je me familiarise avec les différentes commandes et fonctions du LCD ;ordinateur de bord vélo electrique les informations qu’il procure sont nombreuses et très utiles notamment pour le contrôle de décharge de la batterie, le degré d’assistance et bien sûr, la vitesse, la distance parcourue, etc …

Sans plus attendre, j’enfourche la bête.vélo électrique power-e-bike

Quelle sensation ! Belle promesse de plaisir futur et de facilité. Attention cependant à ne pas céder à la tentation des accélérations vives car la machine a du répondant ! Je m’efforce donc de ne pas trop jouer avec la poignée d’accélérateur; il faut ménager la batterie.

Le moteur est remarquablement silencieux; juste un court et léger sifflement lorsqu’on le sollicite qui se transforme en un souffle à peine perceptible dès que le régime de croisière est atteint.

La prise en main pour une bonne gestion de l’énergie est rapide. Personnellement je privilégie le pédalage, n’utilisant l’assistance que pour les montées et faux-plats, les relances sur les démarrages et, en cette période hivernale, contre le vent.

Tout en allongeant mes parcours, je peux gérer mon effort, modéré ou soutenu à souhait, mais dorénavant mieux adapté à mes capacités actuelles quel que soit le profil de l’itinéraire emprunté.

Je suis vraiment ravi d’avoir réalisé cette transformation qui me donne un nouvel élan pour pratiquer cette saine activité qu’est le cyclisme, avec les sensations retrouvées de mes vingt ans !

 

Denis H

 

 

1 thought on “Un vélo électrique peut-il changer la vie ?

  1. bonjour,
    etes vous satisfait de votre batterie? autonomie? puissance? quel est le cout d’une telle batterie svp?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
vtt électrique e-Trek4900 nine continent

Présentation de mon vtt électrique e-Trek4900 En Mars 2014 j’ai souffert un accident de moto, et ai profité de cet...

Fermer