Site Overlay

Construction de son vélo électrique

Construction de son vélo électrique

Une vidéo YouTube retrace la construction :

« Vélo électrique? C’est pour les paresseux! » C’est ce que je me disais à chaque fois que je me faisais doubler par une octogénaire munie de ce 2 roues débridé ! Je m’obstinais à me déplacer par la seule force de mes jambes et au désagrément du t-shirt mouillé en arrivant au boulot.

Pourquoi rouler en vélo électrique?

Tableau1: Avantages/Inconvénients du vélo conventionnel

  • Une étude a montré qu’en moyenne un vélo roulait à 14km/h en ville et une voiture 12km/h

Solution aux inconvénients :

  • Finalement, le seul moyen d’associer le confort d’une petite moto aux avantages du vélo est le vélo électrique. Il supprime les problèmes de motivation qui peuvent survenir certains matins, les t-shirts mouillés après une côte un peu longue.
  • En ce qui concerne l’exposition aux intempéries, un bon poncho fait l’affaire.

Tableau2: Avantages/Inconvénients du vélo électrique

Avantages

Inconvénients

Moyen de transport écologique

Peut demander un effort physique trop important

Maniabilitéet rapidité en ville(1)

Risque élevé d’exposition aux intempéries

Facilité de parking

Faible coût d’entretien :

  • pas d’assurance
  • réparations abordables

Solution aux inconvénients :

  • En ce qui concerne l’exposition aux intempéries, un bon poncho fait encore l’affaire (même si le style a du mal à suivre)
  • Le prix à l’achat : On peut trouver des vélos électriques à partir de 600€. Cependant il faut savoir, qu’un vélo électrique de bonne qualité (batterie offrant une autonomie suffisante, moteur robuste, partie cycle solide)se trouve à partir de 1500€ environ.

Il y a alors 2 solutions pour se procurer ce mode de transport :

  • Débourser la somme nécessaire pour accéder au 2-roues de ses rêves
  • Convertir un vélo conventionnel en 2-roues de ses rêves (peut revenir jusqu’à 1000€ moins cher qu’un vélo électrique de qualité équivalente)

Construction du vélo électrique de ses rêves

Dans un premier temps, j’étais parti pour convertir mon vieux vélo de course en un vélo à assistance électrique. Après réflexion et quelques recherches sur internet, j’ai jugé le vieux cadre en acier et les freins à patin pas assez robustes pour supporter le poids et la puissance de l’équipement.

Figure 1: Vélo de course pas assez robuste pour le montage

Le look retro de la Triumph étant de bon goût, je me suis lancé le défi de partir de zéro et de construire un hybride entre le vélo électrique et une petite moto.

Cahier des charges

  • Forte puissance, vitesse élevée avec un minimum de couple (permettant une bonne accélération)
  • Robustesse
  • Légèreté (il doit pouvoir être transporté sur de courtes distances et permettre l’accès aux trains)
  • Modularité : Possibilitéd’entretenir etd’améliorerfacilement le 2-roues en fonction des budgets futurs

Construction de la partie mécanique

Cadre

Figure 2: Cadre de la marque Müsing

Le cadre choisi est un cadre de Dirt-Bike importé d’Allemagne. Il est composé de tubes en aluminium renforcés offrant la robustesse et légèreté nécessaire à la puissance embarquée du vélo. L’aluminium a également l’avantage de résister à la corrosion, le rendant ainsi insensible à la pluie.

La fourche

Figure 3: Fourche en acier de la marque Ruff-Cycles

Les fourches suspendues de bonne qualité étant chères, lourdes et soumises à une usure plus rapide, une fourche rigide a été choisie. L’acier est un matériau absorbant bien les chocs et permettant une légère atténuation des vibrations dues aux aspérités de la route.

Le système de freinage

Figure 4: Freins à disque de 180mm de diamètre

Les freins à disque sont quasi-indispensables pour les vélos motorisés. Ils permettent un freinage plus efficace. Des disques de180mm sont installés à l’avant et à l’arrière pour un freinage optimal.

Le système de freinage est mécanique permettant la compatibilité avec le système de coupure électrique et de freinage électromagnétique qui permet de récupérer l’énergie perdue au freinage pour la réinjecter dans la batterie.

Le renfort des becs de fourche

Figure 5: Torque arm servant à renforcer le bec de fourche

Les cadres de vélo conventionnels ne sont pas faits pour supporter de gros couples. Il faut donc de préférence les équiper de tiges en acier renforcé appelées torque arms(équipant également certaines motos)

Construction de la partie électrique

Il existe plusieurs revendeurs de kits de motorisation pour vélos. Power-Ebike.fr vendent des kits très puissants (jusqu’à 2000W, permettant avec la bonne configuration de batterie et de bobinage d’atteindre les 80km/h) avec un excellent rapport qualité-prix et un service après-vente très réactif offrant une aide très efficace au montage de leur kit de motorisation.

Il existe plusieurs configurations de montage possible en fonction des attentes de l’utilisateur et de son physique.

Les attentes (choix du bobinage)

Figure 6: Bobinage du moteur

Il existe plusieurs types de moteurs :

  • Moteur rapide mais peu de couple (350/480) [vélo de route]
  • Moteurà fort couple mais peu de vitesse (180×280) [mountain-bike]
  • Compromis entre couple et vitesse (280x38O) [polyvalent]

Le type de bobinage du moteur va conditionner ses caractéristiques. Mais ce n’est pas tout : la batterie (36V, 48V, 60V) va également jouer sur les performances: plus la tension est élevée, plus la vitesse de rotation le sera également. (la vitesse est proportionnelle à la tension)

Le poids de l’utilisateur (choix du contrôleur)

Figure 7: Contrôleur 17A

Le poids de l’utilisateur et de son vélo va jouer un rôle important : plus l’utilisateur sera lourd, plus le courant fourni au moteur devra être important (le couple est proportionnel au courant). Power-E-bike vend des contrôleurs de 17A, 22A, 28A, 35A.

ATTENTION : à l’achat de la batterie, vérifiez bien que celle-ci est capable de fournir en continu le courant max correspondant au contrôleur !

Le vendeur sera le meilleur conseillé pour la configuration la mieux adaptée à vos besoins.

Montage du moteur

Figure 8: Montage du moteur

Les kits sont compatibles avec la plupart des vélos. Il se peut qu’il faille limer légèrement les becs de fourche afin d’avoir un positionnement optimal de l’axe de la roue.

Montage du contrôleur

Le contrôleur est un système permettant la centralisation des commandes et le contrôle de la batterie et du moteur. Il doit être refroidi par air afin d’éviter toute surchauffe. Il est ainsi déconseillé de le monter dans un caisson hermétique.

Branchements

Les branchements à effectuer sont simplifiés grâce aux connecteurs à forme unique. Par ailleurs des photos et explications du montage sont présentes sur le site du constructeur.

NB:Afin de protéger le circuit d’une surintensité, celui-ci a été équipé d’unfusible empêchant une surexploitation de la batterie. Par ailleurs le vélo électrique a été équipé d’un interrupteur sous clé empêchant son utilisation abusive par autrui.

Performances (quelques chiffres)

Autonomie – Rechargement

Avec une batterie de 12 A.h le vélo électrique a une autonomie de 50kmenviron (en assistant le moteur avec un pédalage régulier). Pour avoir une idée de l’autonomie (en km) que peut vous fournir une batterie, il suffit de multiplier la valeur de sa capacité (en A.h) par 4. En utilisant le vélo en mode « moto » l’autonomie ne sera plus que de 35km environ. Par ailleurs le vélo est équipé d’un freinage électromagnétique, qui utilise le moteur en mode générateur et a donc pour effet de recharger la batterie au freinage.

Le rechargement de la batterie de 12A.h dure environ 6h. (Cela dépend du système de chargement à votre disposition)

NB : L’autonomie de la batterie dépend beaucoup des conditions extérieures : le vent, la température, votre poids et corpulence.

Vitesse et couple

Comme il l’a déjà été dit, la vitesse dépend de la tension de la batterie et le couple ducourant qu’elle peut fournir. (etfinalement de votre poids et de la direction du vent)

Avec une batterie 48V et un contrôleur 17A, le vélo électrique peut atteindre une vitesse de 45km/h max et monter des pentes à15% à une vitesse de 22km/h.

Consommation et comparaison avec une voiture citadine

Tableau 3: Consommation et comparaison avec une voiture citadine (VW Polo 5)

Avantages

Inconvénients

Moyen de transport écologique

Maniabilité et rapidité en ville (1)

Risque élevé d’exposition aux intempéries

Facilité de parking

Prix à l’achat

La corvée des trajets en voiture ponctués de bouchons et de conducteurs énervés se transforme en magnifiques road trips !

Faible coût d’entretien :

  • pas d’assurance
  • réparations abordables
  • moteur électrique nécessitant un entretien quasi-nul contrairement à un moteur à essence conventionnel (vidange, changement de filtres, etc.)

Ce qu’il faut retenir

La construction de son propre vélo électrique lui confère finalement une valeur sentimentale bien plus élevée que si il avait été acheté. Un autre avantage est que celui-ci n’a normalement presque plus de secrets pour vous et vous êtes à même de réparer presque toutes les pannes.

Le prix des pièces à l’achat peut paraître un peu cher (même si certains revendeurs ont un très bon rapport qualité-prix). Le prix dépend beaucoup de l’équipement que vous voulez intégrer à votre vélo : freins à disques hydrauliques/mécaniques, cadre en aluminium, suspensions, etc.Il faut savoir choisir entre posséder le dernier IPhone ou rouler en vélo électrique.

Attention ! Le vélo électrique n’est cependant pas 100% écolo. Il ne faut pas oublier que la fabrication des batteries a un impact non négligeable sur l’environnement. Mais cet impact peut être « compensé » en utilisant le vélo plus que la voiture. L’influence de vos déplacements dépend également de la source d’électricité avec laquelle vous rechargez la batterie. En France elle provient à environ 76% d’énergie nucléaire et en Allemagne à environ 20% du charbon.

C’est pour cela que le prochain objectif serait l’acquisition de panneaux solaires permettant la construction d’une borne de chargement 100% propre !

Finalement, le vélo électrique n’est pas une affaire de feignants, mais bien de personnes souhaitant trouver une alternative à la voiture en utilisant un moyen de transport moins cher, plus amusant et écologique!

Pour toute question concernant la construction de votre vélo électrique n’hésitez pas à la poser en commentaire

E-Bike

VW-Polo

Prix à l’achat : 600-4000€

Prix à l’achat : 15 000€

Poids : 35 kg

Poids : 1100 kg

Coûts: 0,002 €/km

(entretien + énergie)

Coûts: 0,3 €/km

(entretien + essence)

Consommation : 12W.h/km

Consommation : 788W.h/km

Emissions de CO2 : 0 gCO2/km

Emissions de CO2 : 110 gCO2/km

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la newsletter

Power-e-bike pour recevoir nos dernières Promos

Votre inscription

a bien été prise en compte !

Lire les articles précédents :
Du VAE 250w au kit moteur arrière puissant 1
Du VAE 250w au kit moteur arrière puissant

Ayant déjà un VAE 250w moteur avant avec une batterie 36v, un accident de la route a fait que ce...

Fermer