Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3 2

Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3

70 Comments
Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3 2

Nine Continent RH205 C type « s » et vtt Rockrider 6.3

moteur vélo électrique power e-bikevtt

Alain disposait déjà d’un Rockrider 6.3 sur lequel était installé un moteur Bafang 8FUN à l’avant.
Pour plusieurs raisons (motricité précaire sur les graviers, planétaires en nylon etc…) Alain a décidé de faire évoluer son vélo avec pour objectif d’assembler un moteur Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3.
Dans les lignes suivantes on trouvera la chronique de l’installation.

Commande et livraison

Commande effectuée le lundi, moteur livré trois jours plus tard, avec réception de plusieurs mails + sms de la part de Power -e-bike pour informer des divers statuts de la commande. Rien à ajouter, si ce n’est que pour un tarif équivalent à ce que l’on peut trouver en Chine, on est fourni par une structure juridique française à même d’assurer la garantie.

Déballage

Le carton ouvert on reste quelques secondes à faire l’état des lieux. Une boite en carton (non visible sur la photo) contient le contrôleur, la demi-poignée d’accélérateur et de la connectique.
La roue moteur est « splendide » pour autant que l’on apprécie ce genre de beauté. Le marquage Nine Continent est présent sur la flasque et une étiquette papier indique le bobinage.
La nouvelle version du moteur RH205C propose des gros rayons en « 12G » (2mm au lieu des 13G ou 1.8mm) visiblement plus gros que les précédents, le rayonnage en « double-cross » est classique, et l’on peut voir désormais les connecteurs Anderson pour les phases moteurs. A noter aussi la nouvelle sortie de câble qui se situe dans le moyeu alors que précédemment la sortie était au bout de l’axe moteur, avec un risque plus élevé d’arrachement.
En sortant la roue et en la retournant, on peut constater que la roue libre DNP a été installée (en option). Cette pièce permet d’avoir le plus petit pignon en 11 dents, ce qui permet d’accompagner le moteur lorsque l’on roule à 40km/h. Avec une roue libre classique de VTT en 14 dents ou plus, on « pédale dans la semoule » à haute vitesse, on ne roule trop vite pour accompagner le moteur.
Attention, pour déposer une roue libre sur ce moteur, il est impératif de disposer de l’outil spécifique idoine (celui vendu par Décathlon est trop étroit pour laisser passer l’axe moteur. Le fournisseur du moteur propose cet outil.
Dans le carton se trouve aussi le contrôleur qu’a sélectionné Alain à sa commande :
Ainsi qu’un peu de connectique (et une cale dont nous verrons l’utilité plus tard) et une demi-poignée d’accélérateur :

La roue sortie du carton : jante double parois, gros rayons, roue libre DNP 11 dents, connecteurs pour capteur Hall et phases moteur :

Et hop, le Rockrider 6.3 est positionné pour accueillir la roue-moteur :

On passe un très léger coup de lime dans les becs de fourche afin d’enlever la surcouche de peinture pour pouvoir positionner facilement l’axe du moteur :

On va dévisser quelques vis pour installer le disque de frein sur le moteur Nine Continent RH205C en bobinage 7*9 :

Le disque est positionné on commence à revisser :

Voila, le disque est en place sur le RH205C en bobinage 7*9, comme l’indique l’étiquette :
Un petit détail de la jante double parois et du départ des rayons en 2mm :
En installant la roue, on constate que le disque touche un peu : on prend la décision d’usiner une petite patte (inutilement, comme l’on verra plus tard) :
La patte est usinée, elle va permettre de décaler de 1mm les étriers pour être en face du disque :
On positionne la roue sur le vélo :
La roue libre passe tout juste, c’est au millimètre, mais c’est bon…
En fixant la roue, hélas, la roue ne tourne plus ! Ce n’est rien, juste l’oubli de positionner la petite cale :
La voila en place, on va pouvoir refermer :
Mais du coup, avec la cale en place, le disque de frein est décalé : la petite pièce usinée est de trop, elle n’était pas nécessaire. On l’enlève et tout rentre dans l’ordre comme si l’association Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3 avait été définie dès le départ !
Direction le skate-parc, on va faire quelques photos dans la lumière grise de l’automne et le vent qui balaie les feuilles mortes.
Le mariage Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3 semble réussi, le vélo est super agréable à piloter :
  • un panier sur le guidon permet d’aller faire des coures ou de porter le ravitaillement pour les balades
  • non visible sur la photo, un watt-meter est positionné sur le guidon et permet de contrôler en continu les paramètres essentiels de la batterie
  • le contrôleur est positionné sur le cadre, enfermé dans une boite en aluminium pour l’échange thermique (le montage ne chauffe pas, la température a été contrôlée durant plusieurs centaines de kilomètres. Ce qui est notable, c’est que la température du contrôleur augmente lorsque l’on ne roule plus, parce que l’écoulement de l’air ne refroidit plus) recouverte d’une protection pour la pluie)
  • une système spécifique permet sur ce vélo tout suspendu de porter la batterie : la batterie définitive est en attente de réception et sera positionnée dans la boite fermée par un cadenas ; pour l’instant le test a été réalisé avec une grosse 48V / 20Ah Yuntong sanglée sur le vélo
Le ressenti par rapport à la version avec le moteur 8Fun à l’avant :
  • l’effet « Solex » (trop de poids à l’avant à cause du moteur roue avant) a disparu
  • motricité parfaite sur le gravier – sur le même parcours le moteur avant dérapait
  • le dosage à l’accélérateur est précis, l’effet on / off a disparu
  • le bruit du moteur est plus faible, le 8Fun avait tendance à vibrer et résonner
  • globalement le vélo est plus souple, avec plus de couple et plus facile à piloter : conforme (et au delà) aux résultats attendus
  • le vélo a un look plutôt sympa et le rapport prix / performances est très favorable (n’oublions pas qu’un vélo « légal » est limité à 250W et 25km !).
Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3
« Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3 » : un VAE qui ne dérange pas les skaters :
Nine Continent RH205 et Rockrider 6.3

Attention : sous l’effet du poids important, les rayons de la roue peuvent se détendre au bout de quelques kilomètres : ils seront donc à vérifier et au besoin à revisser l’aide d’une clef à rayon (un ¼ de tour)

Related Post

Groupé

-25%

Achat

Transformez votre vélo électrique à moindre coût grâce à notre promotion allant jusqu'à